Demande de prises en charge

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous contacter pour prendre en charge des chats, qu’il s’agisse de chats trouvés, de chatons nés à la rue, d’abandons de particuliers ou de chats sauvages. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils et la marche à suivre pour que cet animal soit pris en charge par l’association.

Nous rappelons que l’association n’a pas vocation à accueillir les chats de particuliers. La vie peut nous amener parfois à nous séparer de notre animal, nous ne sommes pas là pour vous juger. En revanche lorsque vous avez adopté ce chat, vous vous êtes engagé à vous en occuper tout au long de sa vie. C’est à vous de trouver vous même une solution de placement.

Par contre, nous sommes toujours disponibles pour vous donner des conseils pour trouver des solutions autres que l’abandon.

Pour les chats trouvés errants ou abandonnés, vous devez impérativement effectuer les démarches indiquées ci-dessous avant de nous contacter.

Une fois ces démarches effectuées, pour la prise en charge d’un chat sociable en vue de son adoption cliquez  ici et pour la prise en charge de la stérilisation d’un chat sauvage cliquez  ici.

Nous rappelons également que nous sommes bénévoles, que nous nous occupons de l’association uniquement sur notre temps libre, quand nos activités professionnelles et nos vies de famille nous le permettent. Sachez que nous n’avons aucune obligation de prise en charge. Nous aidons volontiers et de bon cœur toute personne nous le demandant gentiment et respectueusement, dans la mesure de nos possibilités bien entendu.

Nous vous remercions pour votre compréhension et restons à votre disposition pour toute question supplémentaire, par email (kerkazh@hotmail.fr) .

J’ai trouvé un chat errant/abandonné sociable, que dois je faire ? 

Il vous faut avant toute chose, faire des recherches APPROFONDIES au cas où le chat soit seulement perdu et recherché par ses maîtres. Nous insistons sur le mot « approfondi ». Il ne s’agit pas simplement de demander à 2/3 voisins s’ils connaissent le chat. « Approfondi », cela signifie mettre TOUT en œuvre pour rechercher d’éventuels propriétaires.

Cela commence par la vérification de l’identification. Un chat peut être identifié par tatouage (visible dans l’oreille), ou par puce électronique. Cette dernière est invisible à l’œil nu, puisqu’il s’agit d’une micro-puce de la taille d’un grain de riz implantée sous la peau. Elle se vérifie chez le vétérinaire au moyen d’un lecteur de puce, c’est un acte gratuit qui prend 30 secondes et ne nécessite pas de prendre rendez-vous : il vous suffit de vous présenter à l’accueil avec le chat. Si vous n’avez pas de caisse de transport, généralement les vétérinaires peuvent en prêter une, ou nous pouvons également le faire. Si le chat est identifié, le vétérinaire pourra obtenir auprès du fichier national félin les coordonnées de ses maîtres et les contacter.

Ensuite si le chat n’est pas identifié, il vous faut faire une enquête minutieuse dans votre quartier, et les quartiers alentours (un chat non-stérilisé et/ou affamé peut parcourir plusieurs kilomètres). Cela implique de :

  • Questionner les habitants du quartier: Savent-ils à qui appartient le chat ? D’où il vient? L’ont-il déjà vu dans le quartier ? Depuis combien de temps ? etc. Il faut les questionner en nombre, pas seulement 2/3 personnes.
  • Mettre des affiches (en nombre): Dans les commerces, chez les vétérinaires, bref dans tous les lieux de passage, signalant le chat comme étant trouvé.
  •  Il vous faut également signaler le chat aux refuges et associations de la région, à la mairie, à la gendarmerie, aux vétérinaires, à la fourrière : tous les endroits où sont susceptibles d’aller des maîtres ayant perdu leur chat.
  • Il vous faudra également passer des annonces sur Internet, notamment sur le site http://www.chat-perdu.org mais aussi sur les sites de petites annonces (le bon coin, vivastreet, etc). Ainsi que sur Ouest France pour les personnes qui n’ont pas internet.

 Toutes ces démarches vous incombent. Nous ne sommes pas là pour les faire à votre place.

Et s’il s’avère après ces recherches, mais uniquement après que toutes les recherches citées ci-dessus aient été faites, personne ne le réclame, reportez vous alors  ici. Si vous savez pertinemment que vous ne pourrez pas le garder chez vous, ne le recueillez pas ! Beaucoup de gens nous appellent pour nous dire qu’ils ont recueilli un chat mais qu’ils ne peuvent pas le garder, même temporairement… Nous voulons bien aider, mais il faut que chacun y mette du sien, et n’attende pas tout de notre association, qui a ses limites, à commencer par des limites de place, mais aussi de temps libre (nous sommes tous bénévoles, avons pour la plupart des emplois ou des études à côté, et accessoirement une vie de famille également). Nous attendons donc de la part de toute personne nous contactant, un engagement personnel et un soutien de nos actions.

 

Merci à l’association Felinpossible pour son aide à l’élaboration de cette page