Archives de l’auteur : kerkazh

DOSSIER SPECIAL RENTREE : LES CHATS ERRANTS

Comme tous les étés, les associations de défense animale sont confrontées à une recrudescence d’abandons d’animaux ainsi qu’à un nombre incalculable de sauvetages et de trappages de chats errants, plus nombreux encore que l’hiver car c’est en cette saison que les chatons arrivent.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes, entre juin et septembre 28 chats adultes et 37 chatons ont été trappés par l’association.
Les associations de défense animale ont plusieurs rôles dont celui d’aider les particuliers, qui ont pris sous leurs ailes des chats errants, à les faire stériliser. Un don sera alors demandé au particulier afin d’aider pour les frais vétérinaires (stérilisation).
Les bénévoles sont souvent débordés en cette saison et les particuliers peuvent participer aux sauvetages en trappant eux-mêmes les chats, puis en les transportant chez l’un de nos vétérinaire pour la stérilisation. Nous leur fournissons alors une cage à trappe. Une caution sera demandée pour celle-ci.
Ensuite, si les chats sont sociables, ils sont mis à l’adoption.

 Pour les autres, trop sauvages :
Soit le particulier accepte qu’ils soient relâchés sur son terrain, et dans ce cas il est d’accord pour leurs mettre à disposition un abri, de l’eau et des croquettes, qui peuvent être fournies par l’association grâce aux dons de croquettes que nous récoltons lors des journées d’adoptions ou des journées « récoltes de croquettes ».
Soit, dans des cas particuliers où les chats errants se trouvent en centre-ville, nous recherchons des lieux de relâche afin de les mettre en sécurité.
Nous avons d’ailleurs un besoin urgent de ce type de lieux. Si vous avez du terrain et un peu de temps à consacrer à ses sauvageons, n’hésitez pas à nous contacter! Bien sur, aucuns frais d’adoptions ne seront demandés.
Nous manquons aussi de bénévoles pour les trappages. Si vous avez un peu de temps et de patience, vous êtes les bienvenus!
Concrètement comment cela se passe t’il ?
Un exemple :
Un particulier appelle l’association au mois de juin car des chats errants « squattent » son jardin depuis plusieurs mois et celui-ci s’inquiète car il y aurait maintenant des chatons.
Après acceptation des conditions par le particulier, l’équipe de bénévoles chargée des trappages se rend sur place avec des cages à trappes et afin de se rendre compte de la situation.
Début de soirée, les cages installées, les bénévoles à l’affut, l’attente commence.
Et plus la soirée avance et plus le nombre de chats augmente..Il faudra revenir car il n’y a plus assez de caisses de transport!
En 10 jours, chez ce particulier, c’est 14 chatons âgés de deux à trois mois, 3 mères et le père de tout ce petit monde qui seront trappés.
Les parents, après avoir été stérilisés ont été relâchés chez le particulier car trop sauvages.
Et là, commence un long travail de sociabilisation des chatons par les bénévoles.
Sachez que plus on trappe tôt ces petits sauvageons, plus on a de chance de les sociabiliser. Plus ils sont âgés et plus cela devient un parcourt du combattant.
Les 10 premiers jours ils sont mis à l’isolement au cas où une maladie se déclarerait.
Tous les jours ils sont manipulés par les bénévoles jusqu’à ce qu’ils prennent confiance en l’humain.
Ces petits bouts se prénomment :
Orlan, Otman, Oxbow, Oudini, Oxo, Orage, Onza, Olan, Orida, Ozon, Ophélie, Ornello et Orpi..!
Ce ne sont que 14 des 37 chatons trappés cet été. Sans compter les abandons.
On leur souhaite une belle et longue vie et pourtant, l’idéal ce serait que tous ces petits bouts ne soient pas nés car très souvent ils sont dénutris et porteurs de maladies.
Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter, avant la saison des amours, lorsque vous croisez régulièrement des chats errants qui squattent votre quartier, votre jardin ou votre lieu de travail. Cela évitera la prolifération des chats errants et des maladies qui en résultent.

LE DOSSIER DE L’ETE : LES ANTIPARASITAIRES

L’ été arrive à grands pas et avec lui le soleil, la chaleur et les ennemis de nos compagnons à quatre pattes: les parasites.
Afin de protéger son animal de compagnie et de lui assurer confort et bonne santé, il est indispensable de le traiter contre les parasites externes et internes, vecteurs de maladie.
Voici quelques conseils qui pourront vous aider à choisir parmi les nombreux dispositifs disponibles.

LES ANTIPARASITAIRES

Vous les trouvez sous différentes formes: pipettes, colliers ou comprimés.
Le choix se fait en fonction du mode de vie du chat mais aussi de vos préférences.

> LES PIPETTES
La pipette est facile à administrer et a une rapidité d’action. Elle est efficace contre les puces et leurs larves ainsi que les tiques.
Elle est à appliquer tous les mois pour tous les chats qui sortent de la maison ou pour ceux qui font des allergies aux piqûres de puces. Il faut la déposer sur la base du cou, derrière la nuque, afin que le chat ne puisse pas lécher le produit et bien écarter les poils pour une meilleure pénétration.
Le conseil du vétérinaire: les pipettes des marques Stronghold ou Vectra ont une bonne efficacité alors que le Frontline est de plus en plus toléré par les parasites.
ATTENTION ! Ne pas administrer de pipette pour chien sur un chat, car certaines molécules présentes dans les pipettes pour chien, comme le perméthrine, sont dangereuses, voir mortelles pour le chat.

> LES COLLIERS
Ils sont très efficaces et protègent votre chat pendant six à huit mois contre les divers parasites.
Le collier SERESTO, semble être celui qui agit le mieux et le plus longtemps.
Cependant, prenez garde, car même si les colliers sont pourvus d’attaches élastiques et de systèmes anti-étranglement, des accidents peuvent survenir.
Le chat peut rester accroché à une branche d’arbre ou à un grillage et s’infliger de graves blessures alors qu’ il essaie de se libérer.

> LES COMPRIMES
Ils agissent uniformément sur tout le corps du chat pendant un mois.
Les comprimés sont relativement gros, ce qui peut rendre difficile l’administration.
Cependant, un nouveau comprimé plus petit et aussi efficace sur les tiques que sur les puces devrait bientôt arriver sur le marché.
Le conseil du vétérinaire: les comprimés de la marque Comfortis ont une bonne efficacité.

LES VERMIFUGES

Les chats adultes, et particulièrement les chatons, sont sensibles aux parasites intestinaux.
Ils doivent être traités à l’aide d’un vermifuge.
Le chat infesté de vers peut vomir, avoir une diarrhée, un pelage terne, le ventre ballonné. Vous pouvez aussi le constater dans les selles de votre chat.
Les vers digestifs sont des parasites de l’intestin. Ils sont classés en deux catégories:
-Les vers ronds (ascaris ou ankylostomes) qui se distinguent par leur ressemblance à des petits grains de riz.
-Les vers plats, comme le Ténia qui est transmis par la puce.
Pour les chatons, il est conseillé de les vermifuger tous les mois jusqu’à l’âge de six mois.
Ensuite, pour un adulte, deux fois par an s’il ne sort pas ou tous les trois mois s’ il sort.
Vous aurez le choix entre pipettes ou comprimés.
Le conseil du vétérinaire: le Milbemax a une action efficace contre ces parasites.

FUMIGENES/HABITAT

Lorsque les puces se sont installées chez vous, elles peuvent très vite proliférer.
Il est important de traiter vos animaux mais aussi votre habitation.
Penser à passer l’ aspirateur dans tous les recoins de la maison afin d’éliminer le plus d’œufs possible.
Un fumigène traitera environ 80 mètres carré de surface.
Surtout, bien lire la notice d’utilisation et bien suivre la procédure.

LES PRODUITS NATURELS

Si toutefois les dispositifs chimiques ne conviennent ni à vous, ni à votre chat, il existe des produits insectifuges à base d’extraits naturels de plantes. Vous pouvez, grâce à des sites internet, les fabriquer vous-même ou les acheter en animalerie.
Ces produits repoussent les insectes piqueurs mais ne tuent pas ceux qui sont déjà installés sur votre animal.
ATTENTION! Il ne faut surtout pas déposer les huiles essentielles directement sur votre chat. Elles vont fortement perturber son odorat et créer un inconfort important.

PETITE NOTE SUR LE FIPRONIL
C’est un composé chimique qui présente un effet insecticide et acaricide. On le retrouve, entre autres, dans les pipettes antiparasitaires.
Il est depuis quelques mois décrié et aurait des effets néfastes sur notre santé.
N’ hésitez pas à lire les notices et à vérifier les composants des produits que vous avez déjà à la maison.
Et bien- sûr, si vous vous posez la moindre question, demandez conseil auprès de votre vétérinaire.

Les Brèves !

Loterie : Devant le succès de notre loterie, nous somme toujours à la recherche de lots pour enfants (nous avons du stock pour les adultes pour l’instant) : Petits jouets, peluches, livres d’enfant ou de coloriage neufs ou en excellent état. Vous pouvez les déposer lors des journées d’adoption ou contactez-nous.

Calendrier Kerkazh : il reste une dizaine de calendriers pour les retardataires ! et comme nous somme déjà en mars, il sont à 5€ au lieu de 8 € !

Une info, un bon plan ? N’hésitez pas à nous envoyer vos idées d’articles pour les prochaines « Kerkanews » :

E.T. : le chat à l’honneur

A chaque Kerkanews, nous mettrons un chat à l’honneur : Aujourd’hui, découvrez E.T. !

E.T. est un gentil chat typé chartreux, trouvé errant à Larmor Plage. Il errait depuis plusieurs jours, très amaigri et parasité. Non identifié, il a été confié à l’association. Il se porte maintenant bien et a repris du poids. Il se déplace cependant avec l’arrière-train abaissé en raison d’un début d’arthrose, mais ne semble pas souffrir. C’est vraiment un chat très sociable, très proche de l’homme, qui ronronne à la moindre caresse. C’est aussi un chat très calme qui conviendra parfaitement à une vie en appartement. Il est actuellement en famille d’accueil sur Lorient.
E.T. a été testé positif au FIV. Un chat atteint de ce virus a une espérance de vie relativement longue : il peut vivre quasiment aussi longtemps qu’un chat séronégatif.

E.T. étant positif au FIV, il est proposé en don libre à l’adoption. Un placement dans une famille sans chats est préférable.

Assemblée générale du 31 janvier 2016

Notre assemblée générale a eu lieu le 31 janvier 2016 à Gestel.

Le compte rendu a été envoyé par mail à l’ensemble des adhérents. Vous pouvez également le télécharger en cliquant ici. Cette première Kerkznews est aussi l’occasion de vous rappeler l’election de notre nouvelle présidente, Vanessa Le Drian qui remplace Gaëlle Ménard.

 

Journée d’adoption du 5 mars

Notre dernière journée d’adoption a eu lieu le 5 mars dernier au Centre Commercial Leclerc de Quéven. 5 chats étaient proposés à l’adoption.

Cette journée a été un succès : 3 adoptions, de nombreuses ventes dans la boutique et de belles rencontres. Nous remercions les bénévoles présents qui permettent la réussite de ces journées.

HEWLETTE, attend sa famille!

Hewlette, recherche sa famille!

img_2010

Hewlett (se prononce youlette) est une minette douce et tranquille. Elle a besoin de temps pour être mise en confiance. Hewlett n’aime pas être prise dans les bras (comme beaucoup de chats d’ailleurs). Elle commence à prendre ses marques dans sa famille d’accueil, elle accepte les caresses et n’hésite plus à se poser sur les genoux!

img_2012 (1)Nous lui recherchons un foyer calme et une famille qui saura lui donner le temps pour s’adapter et apprivoiser son nouvel environnement.

En l’adoptant vous faites un sauvetage!

Offrez-lui un foyer permanent, c’est sur qu’elle saura vous le rendre!

 

p_201512 h610 12214210

Les modalités d’adoption
Tous nos chats sont testés FIV et FELV, identifiés, stérilisés, vaccinés Typhus Coryza Leucose et déparasités régulièrement. Ils sont placés sous contrat d’association Ker Kaz’h dans lequel le propriétaire s’engage à s’occuper correctement du chat qu’il aura adopté. Une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile devront être présentés le jour de l’adoption.
L’adoptant devra également s’acquitter des frais d’adoption de 115 euros qui remboursent une partie des frais vétérinaires.
Si vous êtes intéressés par ce chat vous pouvez nous contacter au 06 76 51 82 16 ou par mail : kerkazh@hotmail.fr